Accéder au contenu principal

PPA: Corporate power purchase agreements dans le domaine des énergies renouvelables en Espagne

Dans le contexte espagnol de la complète sortie des EnR des tarifs d'achat, les PPA peuvent être amenés à émerger comme un nouvel outil de sécurisation des investissements pour les installations de production EnR. Les PPA's sont-ils la solution ?
Image par Clker-Free-Vector-Images de Pixabay

Les grands consommateurs d’électricité disposent aujourd’hui d'une opportunité pour aider à combattre le changement climatique en contractant un PPA avec une nouvelle installation EnR. Aussi bien les progrès technologiques que les faibles taux d’intérêt et les faibles coûts variables des technologies EnR doivent permettre aux consommateurs de signer un PPA à des prix compétitifs sur une période suffisamment longue pour que le promoteur de l'installation puisse financer son projet. 

Cependant, producteur et consommateur ont beau être alignés sur le même objectif, les difficultés se présentent lors de la définition des détails. Doit-on choisir un PPA local ou financier, un volume de livraison fixe ou variable ? Comment seront gérés les déficits ou les surplus de production ? Faut-il choisir une tarification fixe – tous les risques de déviation du prix pesant alors sur le consommateur ou une tarification variable en fonction du prix du marché ? Qui prend en charge les risques de pertes liées à la modification du plan de charge dans le cas de mesure de sécurité réseau ? 

Ce sont de nombreuses décisions et de nombreux détails qui peuvent faire échouer la tentative d'arriver à un accord robuste et à long terme. 

Des intermédiaires proposent de prendre en charge le risque de flexibilité dans le cadre d’un PPA hors site ou d’un PPA financier. Certains intermédiaires assurent que la combinaison de PPA's de technologies différentes, en comparaison avec un PPA contracté avec un unique producteur, peut contribuer à une meilleure couverture des coûts d’approvisionnement pour le consommateur, et plus de revenus pour le producteur. Plus concrètement, les technologies éoliennes et solaires sont souvent complémentaires, quand les basses pressions qui génèrent le vent amènent aussi des fronts nuageux qui limitent la production photovoltaïque. Le mix des technologies pourrait améliorer le prix et diminuer les risques pour le consommateur, tout en s'adaptant mieux aux besoins des producteurs.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les services de réserve fréquence et l'intégration des EnR dans les marchés d'équilibrage

L’Espagne est le premier pays européen à permettre aux EnR la prestation de services de réserve fréquence. Quels sont les dispositifs qui ont permis d’intégrer ces énergies intermittentes aux marchés d'équilibrage du réseau?

Un système électrique 100 % renouvelable à l’horizon 2050 ?

L’Espagne propose de relever le défi du 100 % renouvelable grâce à l’énergie solaire, un déploiement massif de solutions de stockage, le développement d’un réseau numérisé et interconnecté, et une gestion active de la demande.

ENGIE et AKUO parmi les 26 lauréats du 1er appel d’offres sous le nouveau régime tarifaire espagnol. Le prix moyen des offres s’établit à 24,47 €/MWh.

L’Espagne a présenté en novembre dernier un nouveau cadre tarifaire et un calendrier d’appels d’offres pour le développement de la filière EnR. L’Espagne qui vise un système électrique 100 % renouvelable à l’horizon 2050 prévoit d’augmenter de 60 GW la capacité de son parc sur les 10 prochaines années. Deux Français, Engie et AKUO, font partie des lauréats de l'appel d'offres lancé en décembre avec 5 projets photovoltaïques retenus, qui représentent respectivement 85 MW et 81,2 MW à installer avant 2023 pour un prix moyen de 25 €/MWh.